• back
  • 2.4-CONTAMINANTS ÉTRANGERS DU COTON

  • header fr 
  • Contaminants étrangers du coton

    Chapitre 2 - Ajout de valeur au coton -Contaminants étrangers du coton    

     
     
    Les contaminants étrangers présents dans le coton brut sont devenus un réel cauchemar pour les filateurs du monde entier. Ces derniers exigent une faible teneur en contaminants dans le coton brut depuis trente ans mais, paradoxalement, la contamination du coton brut n’a cessé d’augmenter. Les études de l’ITMF révèlent que le total des contaminants à travers le monde a été multiplié par deux au cours des 15 dernières années, alors que les utilisateurs finaux de fil et de tissu exigent des teneurs en contaminants incroyablement basses. Les filateurs sont donc soumis à des pressions considérables de part et d’autre.

    Les contaminants présents dans le fil signifient que d’énormes quantités de tissu et de vêtements sont vendues comme deuxième choix. En définitive, les réclamations des utilisateurs finaux parviennent aux filateurs. Il est assez regrettable que le filateur soit blâmé pour la contamination du fil, du tissu et des vêtements. Les filateurs doivent reverser un pourcentage considérable du produit de leurs ventes totales de coton et fils mélangés suite aux réclamations pour contamination, et doivent lutter pour survivre avec des marges très minces. Ils sont donc contraints de prendre des mesures pour minimiser le problème, même si l’origine du problème est ailleurs.

    Les filateurs sont contraints d’investir des sommes considérables dans des gadgets électroniques pour équiper le système de filature, en particulier pour le séparateur et le bobinage, afin de minimiser les réclamations. Les choses sont en train d’évoluer pour permettre de mieux détecter les contaminants au cardage, à l’étirage, etc. Mais aucun de ces gadgets ne garantit une élimination de 100% des contaminants, quels qu’ils soient. Le problème de la contamination doit être réglé à la source. Pour cela, des informations précises sont nécessaires sur la nature et la quantité de contaminants dans des cotons d’origine différente et sur leur incidence sur la qualité du fil et du tissu.