• back
  • 4.10-CONTRATS À PRIX MINIMUM GARANTI

  • header fr 
  • Contrats à prix minimum garanti

    Chapitre 4 - Négoce du coton -Contrats à prix minimum garanti  

     
     

    La volatilité du marché a toujours été une des principales préoccupations des producteurs de coton. Ces cinq dernières années, le marché du coton a fluctué en moyenne chaque année de 15 cents la livre. Une telle volatilité signifie que chaque producteur, sans exception, se transforme malgré lui en spéculateur. Il n’est donc pas surprenant que nombre de producteurs se trouvent dans l’impossibilité de gérer leur position, et perdent souvent de l’argent.

    Un des rôles du négociant en coton consiste à offrir au producteur différents instruments lui permettant de se protéger contre cette volatilité. Parmi ces instruments figure le contrat à prix minimum garanti.

    Le seul marché qui permette l’utilisation de cet instrument est l’ICE. Les producteurs qui se trouvent hors des États-Unis craignent cependant que les contrats à terme de l’ICE soient sans intérêt pour leur coton. Lorsque l’ICE est cité aux producteurs en dehors des États-Unis, ils répondent généralement : “Qu’est-ce que New York a à voir avec mon coton?”, ou encore “Je ne peux pas livrer mon coton à New York”.

    Il existe cependant une relation étroite entre l’évolution des prix à terme sur l’ICE et l’évolution des prix mondiaux comme le montre la figure 4.6.

     

    4.10