• back
  • GÉNÉRALITÉS

  • header fr 
  • Généralités

     
     
    Chapitre 1 - Le marché mondial du coton - Généralités

    Le coton et les industries textiles cotonnières sont le pivot de la croissance économique de pays tant développés qu’en développement, contribuent au développement durable et à la responsabilité sociale. Le coton est la matière première de la richesse par excellence, celle de l’industrialisation et du développement. Il est une culture de rapport vitale source de revenus dans tous les domaines, de l’éducation à la santé, du logement au transport, et favorise souvent l’industrialisation et l’amélioration du bien être social.

    La production et la consommation mondiales de coton sont en hausse et les nouvelles technologies, y compris la biotechnologie, sont en train de transformer la filière. En 2004/05, la production mondiale de coton a atteint le chiffre record de 26 millions de tonnes et s’est maintenue pratiquement au même niveau les deux années suivantes. Les variétés de coton biotechnologique représentaient plus d’un tiers de la surface mondiale plantée en 2006/07.

    Le coût de production moyen du coton varie grandement d’un pays à l’autre, mais le coût de production de la plupart des producteurs se situe entre $E.-U. 0,50 et $E.-U. 0,60 la livre. Si les pays développés sont les plus gros consommateurs de coton au niveau de l`utilisation finale, l’essentiel de la croissance de la consommation industrielle est le fait des pays en développement, notamment de la Chine, de l’Inde et du Pakistan.

    L’élimination en janvier 2005 des contingents (ou quotas) qui limitaient le commerce des textiles et des vêtements depuis plus de 30 ans a déclenché un déplacement de la production de textiles et de vêtements vers la Chine et d’autres pays en développement, et l’industrie du coton bénéficie de l’augmentation de la consommation découlant de l’abaissement des prix de détail des textiles et des vêtements. Il n’en demeure pas moins que d’importantes distorsions causées par les subventions persistent sur le marché du coton proprement dit.

    Les prix internationaux du coton ont diminué en valeur réelle au cours des soixante dernières années du fait des progrès technologiques réalisés, et ce mouvement baissier se poursuit. Pendant les années 70, 80 et 90, le prix mondial du coton dépassait les $E.-U. 0,70 la livre, mais au cours de la décennie actuelle, le prix mondial moyen devrait selon toute vraisemblance s’établir entre $E.-U. 0,50 et $E.-U. 0,60 la livre, s’alignant ainsi sur les coûts de production de la plupart des producteurs.

    Le coton est une culture agricole et industrielle majeure parmi les plus répandues au monde. Il est cultivé dans plus de 100 pays, sur environ 2,5% des terres arables du monde, ce qui en fait une des cultures les plus importantes en termes d’affectation des sols après les céréales vivrières et le soja. Le coton est aussi un produit agricole de base qui fait l’objet d’un commerce très important et est importé ou exporté par plus de 150 pays.

    Plus de 100 millions de familles sont directement associées à la production de coton. Si l’on considère la main-d’oeuvre familiale, la main-d’oeuvre agricole salariée et les travailleurs dans les services auxiliaires tels le transport, l’égrenage, la mise en balles et le stockage, l’industrie cotonnière emploie au total 350 millions de personnes. Le coton procure par ailleurs des emplois à des millions d’autres personnes dans les industries apparentées telles que les intrants agricoles, les machines-outils, la trituration de la graine de coton et la fabrication de textiles. La culture du coton contribue à la sécurité alimentaire et à l’amélioration de l’espérance de vie dans les zones rurales des pays en développement d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. Le coton a commencé à jouer un rôle important dans le développement industriel à partir du dix-huitième siècle et continue de jouer un rôle important dans les pays en développement en tant que source majeure de revenus. À raison d’environ $E.-U. 0,58 la livre de fibre, ou $E.-U. 1,28 le kilogramme, les 25 millions de tonnes de coton produites en 2006/07 représentaient une valeur de plus de $E.-U. 30 milliards.