• header fr 
  • Introduction

     
     
    Le coton est un produit de base important pour l’économie mondiale, représentant des échanges commerciaux d’une valeur de quelque $E.-U. 12 milliards pour la campagne 2005/06 (août-juillet).

    Le guide se fonde sur les contributions de professionnels de renom de tous les continents, notamment d’organisations internationales, d’administrations officielles, d’universités, de sociétés de négoce internationales, de fournisseurs de services en rapport avec le coton et d’industries textiles importatrices de coton.

    Le Guide de l’exportateur de coton couvre tous les aspects essentiels du commerce du coton. Son unique ambition est de répondre aux besoins des exportateurs d’aujourd’hui qui sont confrontés à de nombreuses difficultés – commerciales, techniques, logistiques, environnementales et sociales – dans un environnement commercial chaque jour plus sophistiqué et concurrentiel.

    Le Guide de l’exportateur de coton se divise en six chapitres. Le Chapitre 1 offre une vue d’ensemble du marché mondial du coton (production, consommation et commerce), des facteurs qui influencent l’offre et la demande, des tendances du marché, de l’établissement des prix du coton et des Indices Cotlook, ainsi que des principales questions qui affectent la filière, y compris la politique commerciale et l’OMC.

    Le Chapitre 2 évalue la demande de coton, comporte de sections sur la transformation du coton en textile, les caractéristiques physiques du coton, la qualité du coton et ses déterminants, les neps et fibres courtes, le problème de la contamination, la classification, et le classement par instruments.

    Le Chapitre 3 porte sur le négoce du coton et contient des sections sur le conditionnement, le contrôle, le suivi administratif et la documentation, le fret et l’expédition, le financement, les récépissés d’entrepôt, l’assurance, la gestion des risques, les contrats et l’arbitrage.

    Le Chapitre 4 se concentre sur la commercialisation et la promotion du coton, et contient des sections sur le commerce électronique (enchères sur Internet et traitement électronique des documents), le New York Board of Trade (bourse de commerce de New York) et autres marchés à terme, les opérations de couverture et la commercialisation, le système de prix minimum garanti, le rôle des négociants à l’exportation et la promotion du coton.

    Le Chapitre 5 passe en revue les segments du marché et contient des sections sur différents types de coton, les cotons conventionnel et biotechnologique ainsi que la fibre de coton extra longue et met en exergue le marché du coton biologique.

    Le Chapitre 6 présente les profils des marchés des principaux pays importateurs d’Asie (Bangladesh, Chine, Inde, Indonésie, Pakistan, Thaïlande et Turquie), et contient des recommandations sur la manière d’aborder leurs industries textiles consommatrices de coton et en plein essor.

    Enfin, les annexes contiennent notamment une liste détaillée de sites web utiles susceptibles de fournir des informations complémentaires.

    Conformément au paragraphe 12 de la Déclaration ministérielle de Hong Kong, qui demande instamment aux «Membres de promouvoir et d’appuyer la coopération Sud-Sud, y compris le transfert de technologie», le Guide de l’exportateur de coton traite des problèmes liés au commerce auxquels sont confrontés les producteurs et les exportateurs de coton dans les pays en développement africains et autres, et aidera à renforcer les relations commerciales Sud-Sud entre les exportateurs de coton africains et les importateurs de coton asiatiques. Les coauteurs et le CCI sont d’avis qu’une efficacité accrue et une meilleure compréhension du commerce aideront les producteurs et les exportateurs dans leur quête pour maximiser leurs recettes à l’exportation.

    Le Guide de l’exportateur de coton porte uniquement sur les exportations de coton égrené, ni cardé ni peigné, aussi appelé «coton brut», à l’exclusion des déchets de coton, des linters de coton, du coton cardé ou peigné, des fils de coton, des tissus de coton, du coton graine, de l’huile de semence de coton et des tourteaux de coton. Dans le système mondial de classification des marchandises communément appelé Système harmonisé (SH), pour la liste tarifaire harmonisée le code du coton, non cardé ni peigné, est 5201.00. Ce code correspond au sous-groupe 263.1 de la Classification type pour le commerce international des Nations Unies (CTCI – Révision 3).