• back
  • 2.3-NEPS ET FIBRES COURTES

  • header fr 
  • Neps et fibres courtes

    Chapitre 2 - Ajout de valeur au coton -Neps et fibres courtes

     
     

    En 2002, la Chine a annoncé son intention de recourir à d’obscures méthodes d’essai pour déterminer les niveaux de neps et de fibres courtes acceptables dans le coton égrené. Elle est ensuite revenue sur cette décision. Cet épisode aura néanmoins permis de mettre deux choses en lumière:

    • Il n’existe actuellement aucun moyen de mesurer l’une ou l’autre de ces propriétés de manière répétitive et sur de gros volumes.
    • Le fabricant de textiles considère les neps et les fibres courtes comme des contaminants des fibres utiles du coton.

    Le fait qu’il soit impossible de mesurer les propriétés non désirables dans les fibres n’empêche pas le marché d’opérer une discrimination à leur encontre. Les fabricants de textiles estimeront qu’il est fort probable que le coton en provenance d’une source donnée présente ces caractéristiques, et éviteront d’acheter ce coton. La filière cotonnière se rendra compte qu’elle n’a plus accès à certains marchés sensibles à ces propriétés. Ce cas de figure se présente à coup sur pour les cotons qui présentent une teneur élevée en neps et en fibres courtes.