• back
  • 6.2.7-RECOMMANDATIONS AUX EXPORTATEURS DE COTON DES PMA

  • header fr 
  • Recommandations aux exportateurs de coton des PMA

    Chapitre 6 - Profils de marchés - Chine  

     
     
    Avec l’augmentation de la consommation de coton importé par les usines textiles chinoises, une quantité croissante de coton africain arrive en Chine. Il aura néanmoins fallu un peu de temps pour que les usines textiles chinoises acceptent le coton africain. Ces usines considèrent généralement que le coton africain est de bonne qualité et que son prix est comparativement bon marché. On estime que le coton africain devrait être commercialisé à grande échelle et de manière structurée en Chine. Les standards du coton africain doivent être uniformisés, et les transactions ne devraient plus se faire uniquement sur échantillons. Qui plus est, des efforts devraient être déployés pour renforcer la gestion du processus d’égrenage afin d’éviter le problème des “trois fibres” (fibre chimique, fil de chanvre et cheveux) ainsi que les grades mélangés.

    Les échanges commerciaux en consignation sont bien acceptés par les entreprises textiles chinoises et devraient être utilisés dès que cela est possible. En Chine, la consignation en entrepôt en douane est devenue un mode d’importation parmi les plus importants et a été adoptée par la quasi-totalité des grands négociants en coton internationaux.

    Avant de pénétrer le marché chinois, les exportateurs doivent s’assurer qu’ils comprennent les politiques de contrôle macro de la Chine. L’actuelle politique cotonnière de la Chine s’inscrit dans le cadre d’un mécanisme de marché sous contrôle des pouvoirs publics, et comprend une réserve d’État, des contingents tarifaires et des prêts sur polices. Le contrôle exercé sur le marché a une incidence considérable sur le prix du coton chinois et même sur le prix mondial du coton. Il est par conséquent extrêmement important de bien comprendre la politique cotonnière de la Chine afin de saisir les orientations du marché.

    Ces dernières années, le Gouvernement chinois s’est particulièrement attaché à aider les PMA africains à pénétrer le marché chinois. Chaque année, le Ministère du commerce organise plusieurs séminaires ou programmes de formation destinés en particulier aux PMA africains, et qui visent à les guider à accéder au vaste marché chinois. Le coton est systématiquement très présent dans ces séminaires et programmes.

    Tous les deux ans, une conférence internationale sur le coton est organisée conjointement par le Ministère de l’agriculture, FAL et CNCE. Cette importante manifestation attire près de mille participants de la filière cotonnière du monde entier. Les pays producteurs de coton d’Afrique peuvent aussi tirer parti de cette possibilité qui leur est offerte d’accéder au vaste marché du coton chinois.