• back
  • 2.1.12RESTAURATION DU TAUX D’HUMIDITÉ

  • header fr 
  • Restauration du taux d’humidité

    Chapitre 2 - Ajout de valeur au coton -Incidence des variétés cultivées et des modes de production  

     
     
    Humidifier avant la séparation de la fibre de la graine et le nettoyage de la fibre aide à préserver la longueur de la fibre et à réduire le nombre de fibres qui se cassent dans l’égreneuse et les nettoyeurs de coton-fibre. Toutefois, humidifier le coton-fibre déjà égrené et nettoyé ne permet pas d’augmenter la longueur de la fibre. Rétablir la teneur en eau présente également l’avantage d’abaisser le niveau d’électricité statique du coton, de diminuer le volume de coton nécessaire pour obtenir une balle de la taille requise et de réduire la force nécessaire pour presser la balle. Les pressions exercées sur les liens de la balle sont aussi moins fortes lorsque la teneur en eau est plus élevée.

    La teneur en eau recommandée de 6%–7% tient compte de considérations liées à la production et à la qualité. Une des méthodes utilisées pour rétablir le taux d’humidité dans la fibre de coton consiste à souffler de l’air humide dans le coton. L’apport d’humidité avec ce système est limité, particulièrement lorsque le débit d’égrenage est élevé. Les fibres de coton perdent une partie de leur ténacité, ce qui réduit les forces de compression requises pour la mise en balle. Une autre méthode consiste à vaporiser de l’eau directement sur le