• back
  • 2.1.7-SÉCHAGE

  • header fr 
  • Séchage

    Chapitre 2 - Ajout de valeur au coton -Incidence des variétés cultivées et des modes de production  

     
     
    La teneur en eau du coton graine est très importante pour l’égrenage. Le coton graine trop humide ne pourra être correctement nettoyé ou égrené, ne se séparera pas facilement et formera des bouchons qui risquent de causer un bourrage et d’endommager l’égreneuse, voire d’interrompre tout le processus d’égrenage. Le coton graine trop humide forme aussi des torsades serrées connues sous le nom de mèches qui restent dans la fibre égrenée et en dégradent l’aspect. Pour sécher le coton, celui-ci est exposé à de l’air chaud et sec. Les systèmes de séchage peuvent causer un séchage excessif et doivent être utilisés correctement pour éviter de nuire à la qualité du coton. Le séchage à basse température est bien moins préjudiciable que le séchage à température élevée.

    Le coton qui présente une teneur en eau trop faible risque de coller aux surfaces métalliques du fait de l’électricité statique générée sur les fibres, et entraîner des bourrages et un arrêt des machines. Lorsque la teneur en eau est inférieure à 5%, les risques de dommage à la fibre sont particulièrement élevés. Pour compresser le coton sec, d’avantage de puissance est nécessaire que pour le coton humide. Lors du pressage et de la mise en balles du coton à faible taux d’humidité, il est souvent difficile d’obtenir des balles du poids et de la densité souhaités sans ajouter un peu d’eau.

    Les séchoirs doivent être ajustés pour alimenter l’égreneuse en coton-fibre présentant une teneur en eau maximum de 6% à 7%pour préserver la qualité de la fibre. La fibre de coton ayant ce taux d’humidité est davantage capable de supporter le stress de l’égrenage sans casser. Cependant, un coton dont la teneur en eau est de 5% sera mieux nettoyé et présentera un aspect plus lisse, ce que préfèrent à tort de nombreux systèmes de classement et de commercialisation. Les systèmes de nettoyage de l’égreneuse enlèvent davantage de déchets lorsque la teneur en eau est inférieure à 6%–7% mais pas sans causer davantage de dommages à la fibre. Une teneur en eau supérieure à 7% préserve la longueur de la fibre mais entraîne des problèmes d’égrenage et un mauvais nettoyage.

    Pour préserver au mieux la longueur de la fibre, une teneur en eau de 6,5% à 8% est nécessaire, mais au-delà l’efficacité du nettoyage et de l’égrenage s’en trouve diminuée. La solution intermédiaire consiste à travailler avec une teneur en eau de 6% à 7%. L’égrenage de coton dont la teneur en eau est inférieure à 5% peut sérieusement endommager les fibres, alors que l’égrenage de coton ayant un taux d’humidité supérieur à 8% peut produire un coton-fibre plus rêche, diminuer la capacité d’égrenage et l’efficacité du nettoyage. L’égrenage de coton dont la teneur en eau est inférieure à 5% diminue la ténacité du fil, nuit à son aspect, et augmente la quantité de fibres courtes dans le ruban de carde.