• back
  • 5.2.2-SEGMENTS DU MARCHÉ-EXPORTATIONS DE COTON ELS

  • header fr 
  • Exportations de coton ELS

    Chapitre 5 -Segments du marché - Coton à fibres très longues    

     
     
    Avec l’augmentation de la production, la consommation de coton ELS est plus importante que jamais. À l’échelle mondiale, la consommation de cotons ELS et LS a progressé, et les stocks à la fin de l’année se sont réduits comme peau de chagrin, passant de quelque 1 800 000 balles pour la campagne 1993/94 à 945 000 balles pour la campagne 2006/07. La consommation de cotons ELS et LS n’est cependant pas simplement fonction de la consommation de ce coton par les filatures. Comme indiqué plus haut, la consommation du coton est naturellement liée à la sélection de cette fibre de luxe par les marques et les détaillants pour fabriquer des produits à base de coton de meilleure qualité. Il n’en est que plus important de préserve le nom et l’image de ces fibres uniques qui produisent des produits de qualité supérieure.

    La plupart des pays producteurs d’ELS et de LS en sont aussi les principaux consommateurs, à l’exception des États-Unis. Les États-Unis sont le plus gros exportateur de cotons ELS et, selon les données du CCIC, représentent environ 45% de l’ensemble des exportations annuelles d’ELS et de LS. Les exportations de Pima américain représentent environ 90% de la production annuelle. Cette situation est due au rétrécissement de l’industrie textile américaine. À titre de comparaison, dans de nombreux autres pays producteurs d’ELS et de LS l’industrie textile nationale est plus importante et plus solide et peut donc utiliser la fibre en interne. Les exportations de Pima américain tirent également parti de sa grande qualité, de sa constance, de sa faible contamination, ainsi que du classement par tierce partie de chaque balle produite aux États-Unis par l’USDA.

    Consommation de coton ELS

    La Chine est le plus gros consommateur de coton ELS, suivie de près par l’Inde. Ces deux pays représentent environ 85% de la consommation mondiale d’ELS. Le reste de la consommation est réparti entre les autres pays du monde.

    Programme d’aide à la compétitivité du coton ELS américain (American ELS Competitiveness Payment Program)
    Le programme coton ELS américain contient un volet compétitivité qui vise à garantir la commercialisation du Pima américain tant sur les marchés intérieurs que sur le marché international. Le programme commence à fonctionner lorsque les prix du Pima américain sont supérieurs aux prix mondiaux pendant un certain temps, et des versements sont accordés aux utilisateurs et aux producteurs nationaux qui réunissent les conditions nécessaires, versements dont le montant équivaut à la différence entre les prix américains et mondiaux.

    Depuis le 5 août 2005, les versements sont déterminés par la différence entre le cours du Pima américain C/F extrême orient et le cours étranger le plus bas ajusté compte tenu de la qualité, tel que publié par Cotton Outlook. Les versements se poursuivent tant que la moyenne hebdomadaire du cours étranger de l’origine la plus basse ajustée (LFQ) reste inférieure au cours hebdomadaire moyen du Pima américain, et que la LFQ est inférieure à 134% à la valeur du prêt (loan rate) pour le grade de base du Pima américain (actuellement 82,25 cents la livre).

    Le programme s’apparente au programme Step 2 (versements au titre de la commercialisation aux utilisateurs) pour la compétitivité du coton upland américain. Après le recours déposé par le Gouvernement du Brésil contre les subventions accordées au coton américain upland en 2003, l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a décidé en 2005 que les versements au titre du programme Step 2 aux exportateurs de coton constituaient des subventions à l’exportation prohibées, et que les versements au titre du programme Step 2 aux utilisateurs nationaux constituaient des subventions au remplacement des importations car ils visaient uniquement le coton américain. Les versements pour la compétitivité du coton Pima se poursuivent en dépit de l’élimination des versements au titre du programme Step 2 pour le coton upland américain le 1er août 2006.