• back
  • 5.1- SEGMENTS DU MARCHÉ - TYPES DE COTON

  • header fr 
  • Types de coton

    Chapitre 5 - Segments du marché - Types de coton  

     
     
    Le cotonnier est un arbuste pérenne des pays chauds exploité comme une plante annuelle principalement entre 37°N et 32°S. Environ 90% de la production mondiale de coton se situe dans l’hémisphère nord. Lorsque le coton est planté dans l’hémisphère nord, il est récolté dans l’hémisphère Sud.

    Il existe de nombreuses variétés et types de coton différents. De ses caractéristiques dépend son usage, et donc sa valeur. Le coton appartient au genre Gossypium, famille des Malvacées. Le genre Gossypium est composé de 50 espèces sauvages et cultivées, dont seules quatre sont cultivées en culture commerciale dans le monde. Gossypium hirsutum et G. barbadense sont dites “du nouveau monde” et représentent respectivement environ 95% et 3% de la production mondiale. G. arboreum et G. herbaceum sont des espèces d’Asie dites “du vieux monde”, qui sont cultivées commercialement en Inde, au Pakistan et dans certaines régions d’Asie du sud-est, et représentent quelque 2% de la production mondiale.

    Les cotons à fibre très longue égyptien, égyptien américain ou Pima et Sea Island appartiennent à l’espèce Gossypium barbadense. La fibre de ces espèces est longue, fine et résistante, d’une longueur supérieure à 32 mm (1-1/4"), d’une valeur micronaire inférieure à 4.0 et d’une résistance pouvant aller jusqu’à 40 g/tex.

    La longueur de la fibre des cotons dits “du vieux monde” est généralement inférieure à 25 mm (1") et grossière, d’un micronaire supérieur à 6.0.

    Quelque 500 variétés sont cultivées à des fins commerciales à travers le monde, la plupart de l’espèce Upland.

    Les caractéristiques des fibres (la qualité intrinsèque du coton-fibre) dépendent principalement des variétés cultivées, des conditions agro-climatiques, ainsi que des pratiques culturales. La variété est le facteur le plus important car elle détermine la quasi-totalité des paramètres de qualité du coton-fibre et la plupart des paramètres agronomiques. L’environnement, ou les conditions de culture, font que le coton exprime ou non le potentiel propre à sa variété.

    Selon la CCIC, l’offre mondiale de coton peut être divisée en six catégories, et ce en se fondant sur les caractéristiques distinctives des cotons que sont la qualité, la variété et les origines géographiques : extra-fin, fin, moyen supérieur, moyen, soie courte et déchets/de rembourrage. Les catégories correspondent plus ou moins aux catégories de longueurs de fibres10 mais sont conçues pour ne pas tenir uniquement compte de la longueur de fibre car deux cotons de longueur égale peuvent présenter des caractéristiques de filature très différentes.

    Les cotons extra-fin, fin et moyen supérieur sont généralement utilisés en filature à anneaux pour la production de fil peigné. Le coton moyen est habituellement utilisé en filature à anneaux pour produire du fil cardé11. Le coton de soie courte (coarse count) est habituellement utilisé pour fabriquer du fil open-end.

    Le coton est commercialisé selon son type. Toutes choses égales par ailleurs, les filateurs paient plus cher le coton-fibre plus long, plus fin, plus résistant et blanc, brillant et mûr.

    Le prix du coton a toujours été dans une grande mesure déterminé par des facteurs tels que la longueur de fibre, le grade, la couleur et le micronaire. L’industrie textile s’est efforcée d’améliorer la qualité et l’efficacité par l’utilisation de machines automatiques à grande vitesse, lesquelles, pour être efficaces et produire des fils de qualité supérieure exigent des fibres de meilleure qualité. Ces exigences ont conduit à accorder une importance plus grande à d’autres propriétés du coton : résistance, uniformité, maturité, finesse, allongement, neps, teneur en fibres courtes, performances en filature, affinité tinctoriale et propreté.

    Du fait des efforts déployés à l’échelle mondiale pour améliorer la qualité des filés, la part de marché des grades moyens et supérieurs est en augmentation, alors que la part du coton Upland de soie plus courte est en baisse. Les grades moyens et supérieurs des cotons Upland représentent aujourd’hui quelque 75% du commerce mondial, soit environ 7 millions de tonnes. Le marché des cotons Upland à la croissance la plus rapide et qui le plus rémunérateur est celui des grades supérieurs et des cotons plus fins qui peuvent être utilisés pour la production en filature à anneaux de fils peignés12 destinés au secteur des vêtements tissés et tricotés.

    10Court (inférieur à 13/16"); moyen (13/16" à 1"); moyen long (1-1/32" à 1-3/32"); long (1-1/8" à 1-11/32") et extra long (1-3/8" et plus).

    11 Le fil cardé de continu à anneaux est généralement utilisé pour le tricot et le tissage dans une large gamme de soies fines.

    12 Les fils peignés sont plus résistants, plus uniformes, plus lisses, plus purs et plus brillants que les fils cardés.