• back
  • 1.3.6-TECHNOLOGIE

  • header fr 
  • Technology

    Technologie     

     
     
    La baisse à long terme des prix réels des produits de base est liée à l’évolution de la technologie dans l’agriculture, à la concurrence des fibres de substitution voire aussi à la diminution des prix de détail des produits à base de coton. Depuis la seconde guerre mondiale, l’agriculture a été transformée par la mécanisation croissante, l’usage de plus en plus répandu des engrais chimiques, le perfectionnement des pesticides et, dans les pays développés, le raccordement des zones rurales au réseau électrique qui a permis l’utilisation d’équipements électriques pour l’irrigation. Le processus de changement technologique se poursuit aujourd’hui, peut être même,à un rythme encore plus soutenu.

    La plus visible des nouvelles technologies est la biotechnologie. Les variétés de coton biotechnologique représentaient quelque 36% de la surface cotonnière en 2006 et environ 45% de la production mondiale. Le coton biotechnologique réduit les risques et diminue les coûts dans les pays développés, ce qui permet de cultiver des surfaces plus importantes et d’accroître la production. Dans les pays en développement, la biotechnologie permet aussi d’améliorer les rendements en protégeant davantage contre les insectes dans les zones dans lesquelles les méthodes de contrôle chimiques utilisées étaient inadaptées.

    Dans l’est de la Chine, où au début des années 90 le coton avait développé une résistance au ver de la capsule du cotonnier, la production a augmenté de près de 300 000 tonnes entre 1999/00 et 2000/01 principalement du fait de l’adoption des variétés Bt (Bacillus thuringiensis), et 70% de la surface cotonnière en Chine sont aujourd’hui consacrés à la culture des variétés de coton biotechnologique. Les variétés biotechnologiques représentent environ 90% de la surface cotonnière en Australie, en Afrique du Sud et aux États-Unis, 25% en Argentine, 60% au Mexique et quelque 40% en Inde. Des essais de culture sont en cours dans d’autres pays producteurs, y compris au Brésil et au Pakistan, et les variétés de coton biotechnologique représenteront probablement la moitié de la production mondiale à l’horizon 2007 ou 2008.

    Les avancées graduelles enregistrées dans le domaine des technologies ayant fait leurs preuves, telles la gestion de l’irrigation, les formulations de pesticides et les applicateurs de pesticides, les systèmes de production en semis direct sans labour ou à travail du sol réduit, la rotation des cultures et autres techniques de gestion, contribuent aussi à abaisser les coûts de production et à accroître la production. L’efficacité des technologies est également accrue par la révolution des technologies de l’information qui améliorent considérablement l’efficacité de la gestion et de la maîtrise de l’utilisation des intrants. Les nouvelles technologies permettent d’accroître l’offre à tous les niveaux de prix du coton, et ainsi d’abaisser les prix moyens.