• back
  • 1.1.4-TENDANCES DE L’UTILISATION INDUSTRIELLE DU COTON

  • header fr 
  • Tendances de l’utilisation industrielle du coton

    Chapitre 1 - Le marché mondial du coton - Généralités

     
     

    La consommation mondiale de fibres est subordonnée à trois grandes variables économiques : le revenu, la croissance démographique et le prix des fibres. La demande mondiale de fibres textiles a augmenté à un rythme impressionnant depuis les années 50. De 7,6 millions de tonnes en 1950, la consommation de fibres textiles a augmenté pour atteindre 56 millions de tonnes en 2004 (voir figure 1.8). Si 50% environ de cette augmentation étaient dus à la croissance démographique, les 50% restants sont la conséquence de la progression du revenu par habitant, de la baisse des prix réels des textiles, et de la concurrence, qui ont permis de nouvelles utilisations des fibres textiles. Cependant, le taux de croissance de la consommation de fibres a progressivement ralenti. Le taux de croissance annuel moyen de la consommation de fibres textiles était de 3,7% pendant les années 60, de 3,1% pendant les années 70, de 2,5% pendant les années 80 et de 2,7% pendant les années 90. La croissance des deux principales variables économiques qui déterminent la consommation de textile (revenu et population) a fléchi pendant les années 90 par rapport aux années 60.

     

    e4  

     

    Source : ICAC

     

    Ces dernières années, un facteur exogène est venu favoriser la consommation de textiles, à savoir l’intégration progressive du commerce des textiles dans les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). En décembre 2004, à peine plus de la moitié du commerce mondial de textiles avait déjà été progressivement intégrée, et au 1er janvier 2005, l’ensemble du commerce des textiles a été intégré aux règles de l’OMC. Les contingents établis au titre de l’Arrangement multifibres (AMF) ont de ce fait été éliminés. Les recherches menées par le Secrétariat du Comité consultatif international du coton (CCIC), sur la base des travaux conjoints précédemment réalisés avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), suggèrent que grâce à l’élimination des contingents sur le textile la consommation mondiale de coton avait progressé d’un demi- million de tonnes fin 2005. Une grande partie de l’augmentation de la consommation de coton liée à l’élimination des contingents est probablement intervenue entre 1995 et 2004, et surtout depuis le 1er janvier 2002.